musée

Cette rubrique est destinée à conserver la mémoire d’indices matériels essentiels qui ont été volontairement effacés. J’invite et j’encourage les autres webmasters à la reproduire et si possible de la compléter.

EGLISE DE CASSAIGNES (Le 13ème « apôtre »)
Musée 1

Musée 2

Dans la Cène de Cassaignes le Christ est entouré de 13 personnages au lieu des 12 apôtres rapportés dans le Canon…

EGLISE DE SERRES (La double croix)
Musée 3
Lors de travaux de restauration effectués dans l’église de Serres à la fin du vingtième siècle, une double croix a été découverte au plafond. Elle avait été dissimulée a u 19ème siècle à la suite d’une visite épiscopale.
BASILIQUE DE NOTRE DAME DE MARCEILLE (La baguette)

Musée 4

Musée 5

Musée 6

Musée 7

Parmi les nombreux indices laissés depuis le 17ème siècle se trouvait le long du mur cette baguette de bois prisonnière des griffes du dragon terrassé par l’ange Saint Michel. Elle a été enlevée lors de travaux réalisés au début du 21ème siècle ainsi que le rapporte Christian Attard dans son site reinedumidi.com

EGLISE DE RLC (Les défenses du sanglier)

Musée 8

Il ne faut pas confondre Asmodée représenté sous le bénitier avec le diable ; ce dernier est caché sous la forme du cochon qui est au pied de la statue de Saint Antoine le Grand. L’abbé Saunière en avait fait un sanglier en lui rajoutant des défenses pour suggérer le sanglier d’Erymanthe cité dans la VLC de l’abbé Boudet (page 302).

EGLISE DE RLC (Texte sous le bas-relief sous l’autel)
Musée 9

Cette inscription placée bien en évidence sous le bas-relief situé sous l’autel est codée. Elle avait disparu pendant plusieurs années mais a été restaurée. Le texte en latin rédigé par l’abbé Saunière ne devrait comporter ni point sur les I ni accent. Saunière a donc voulu attirer l’attention sur JE DE NE NI qui phonétiquement désignent les lieux de 4 caches…

EGLISE D’ESPERAZA (Les 2 Christs de la station 14)

Musée 10

 

Musée 11

Musée 12

L’église d’Espéraza a été entièrement restaurée par l’abbé Rivière qui a reçu la confession de l’abbé Saunière lors de son décès. On y voit 2 Jésus dans les bras de Marie et de Joseph ainsi qu’un INRI inversé sur un crucifix disposé sur l’autel.
La station 14 est représentée par une grotte en relief (comme celle qu’avait construite Saunière à RLC) avec un Jésus mort et allongé dans la grotte surmontée d’un Christ VIVANT et debout : cette représentation des 2 Jésus qui éclaire le mystère de la pseudo résurrection a été effacée à l’occasion de travaux et la substitution du Christ vivant par un autre personnage ainsi que le montrent les photos…

EGLISE NOTRE DAME DE FRANCE A LONDRES (Autel peint par Jean Cocteau)

Musée 13

Musée 14

Musée 15

Musée 16

En 1960 Jean Cocteau a décoré une chapelle de l’église en y représentant la scène de la Passion. Le Christ y est représenté (avec un œil en forme de poisson) assistant à la crucifixion d’un autre au pied duquel se trouve une rose.
Sur la façade de l’autel se trouvait un grand M avec de chaque côté le profil d’un visage, suggérant un Messie à 2 têtes. Cette peinture de Cocteau qui fait écho à la Cène de Vinci a été enlevée car elle était trop parlante…

plan supposé du sous-sol de l’église de Rennes le Château

Musée 17

Nous y voyons l’emplacement du tombeau des Seigneurs et de la crypte…

Contact

me contacter via le formulaire

libero. at Aliquam in ipsum sed tristique felis ut elit. justo ut